Trois mois de campagne, quinze semaines de rencontres et d’échanges

piétons

Depuis maintenant un peu plus de trois mois, nous arpentons le canton pour venir à la rencontre des habitants.

Nos échanges ont été francs et directs. Vous nous avez fait part de vos interrogations et craintes face à l’avenir. Vous nous avez dit avec force et vigueur vos souhaits de voir le personnel politique se renouveler et être représentatif d’une France riche de sa diversité.

« les politiques parlent beaucoup d’intergénérationnel mais ils ne se l’appliquent pas, il n’y a qu’à voir la sociologie des assemblées !! »

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, beaucoup d’entre vous ont eu à cœur de nous exposer leur vision politique sur des sujets aussi variés que le changement climatique, la situation économique, la difficulté des aidants familiaux ou encore la nécessite de mettre en place des modes de garde adaptés aux nouveaux rythme de travail.

La justice sociale et l’accès aux droits sont aussi des sujets qui sont revenus inlassablement dans nos conversations. Comme nous, vous pensez qu’il est important d’être à l’écoute des initiatives de terrain et des innovations qui un peu partout émergent pour répondre aux enjeux de demain.

Notre « disponibilité » et notre « jeunesse » ont été plusieurs fois soulignées tout comme notre « courage » de nous lancer dans cette campagne malgré le contexte difficile.

Mais le point qui fait l’unanimité et qui nous tient particulièrement à cœur pour renouer la confiance, est l’application d’un non cumul des mandats stricts.

Nous avons beaucoup appris de l’ensemble de nos discussions.

 

Ensemble, nous moderniserons l’action politique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.